Pratiques chamaniques

Psychothérapie et chamanisme

Dans le chamanisme, on considère que la maladie est un désordre spirituel : C'est une perte d'âme, ou une diminution d'énergie. La perte d'âme est une stratégie d'adaptation à un traumatisme ; Ainsi, quitter son corps c'est parfois la meilleure manière d'éviter le plein impacte d'une horreur particulière. Ce processus d'adaptation aide à survivre Dans la dynamique de mon  travail de praticienne chamanique d’abord personnelle, puis professionnelle, j’ai compris que par ce biais je pouvais en complément du travail thérapeutique ou pas, aider les personnes à soigner leurs blessures intérieures. C’est un accompagnent à la fois d’ordre spirituel et d’ordre d’un plus être. C’est une demande qui peut venir soi du patient lui-même, soit si je trouve cela pertinent en complément du travail thérapeutique.

Pourquoi une pratique de soin chamanique ?

C’est une technique de guérison adressée à des personnes qui ont cette sensation d'une perte de vitalité, perte d'énergie, d'une perception de séparation de son essence, d’avoir cette impression de ne pas être totalement complet, entière, de ne pas être totalement là. Se sentir comme fragmenté. Une sensation d'être déconnecté de son corps. Couper de son corps. Perdu dans le vide.

Le but du soin : Vouloir retrouver l'intensité de la vie et une profonde intimité avec soi-même. Retrouver la plénitude de sa vie. Retrouver son harmonie et son bien-être.

 Trois techniques principales utilisées :

  • Voyage chamanique
  • Recouvrement d’âme 
  • Extraction
Guérison par un chamane - Troubles de l'âme

L’origine des ses symptômes d’un point de vue chamanique (synthétisé) :

  • La perte de pouvoir chamanique : rupture du lien avec nos Esprits Alliés.
  • La perte de bout d'âme : suite à un traumatisme physique et/ou psychologique. Manque d’énergie, dépression, manque de chance, le fait d’être en quête infinie, maladie chronique, problèmes financier, problèmes d’émotions, absence d’émotions.
  • L'intrusion : présence d'esprits qui "squattent" notre être (Ames errantes) : En état de conscience chamanique, (état modifié de conscience), je consulte mes Esprits Alliés au sein de la réalité non-ordinaire afin de recueillir des informations sur ce qui est à l'origine du déséquilibre du patient. En fonction des éléments reçus, je procède au soin chamanique toujours guidé par mes animaux de pouvoirs. Aller chercher au sein de la réalité non-ordinaire un nouvel Animal de Pouvoir afin de renforcer l'âme du sujet.
  • Recouvrer l'âme du consultant : rechercher les bouts d'âmes perdus. Le bout d’âme (choc, trauma, accident, séparation, etc.) est bloqué dans un espace temps. Ce bout d’âme manque, et il est absent à lui-même. Il est compensé dans cette vie par autre chose qui ne va pas toujours.
  • Extraction chamanique : retirer les éventuelles intrusions. Parfois on à trop d’âme, dans ce cas un surplus d’âme est enlevé, comme une extraction mais plus en douceur. On fait également des extractions lors de perte, de refus, manque d’amour ou dépendance.
  • Psychopompe : accompagner l'âme errante dans le monde des morts et libérer les vivants. 

Lectures recommandée :

Pour de plus amples informations, je vous invite à visionner cette vidéo avec Olivier Chambon, médecin psychiatre et praticien chamanique :

Approche chamanique de la thérapie : Olivier Chambon et Liliane van der Velde